L’économie collaborative bientôt… moins taxée ?

Plutôt que de laisser se développer une série de prestations en noir sur les plateformes Web d’économie collaborative permettant aux internautes de cuisiner ou jardiner pour leurs voisins, Alexander De Croo envisage une retenue à la source, moins élevée que la taxation normalement en vigueur actuellement.

Concurrence déloyale, travail au noir organisé,… les critiques des opposants et des concurrents aux acteurs de l’économie collaborative (UberPop, Menu Next Door, Listminut,…)

En savoir plus : Le Trends