Airbnb : San Francisco fait le ménage

La plateforme de réservation a supprimé environ 4.760 appartements à San Francisco soit à peu près la moitié du portefeuille proposé dans la ville californienne. Ils ont été supprimés car les propriétaires n’avaient pas enregistré leurs appartements auprès de l’Office of Short Term Rentals de la ville.

Il faut dire que l’office d’enregistrement de la ville n’avait reçu que 2.170 requêtes d’enregistrement. 1.000 autres enregistrements sont actuellement en attente de vérification. « Tous les hôtes qui ont connu des problèmes suites à ces suppressions seront informés et pourront obtenir un remboursements. Des agents sont disponibles si besoin » a précisé Airbnb au journal The San Francisco Chronicle

A Paris, depuis le 01/12/2017, une nouvelle réglementation oblige les loueurs à la nuitée à s’enregistrer. Ce numéro d’enregistrement sera le sésame pour tout propriétaire désirant louer son appartement parisien sur une plate-forme numérique. L’objectif est de vérifier que la durée de location ne dépasse pas 120 jours.

Avec Business Traveler France

Ce contenu est réservé aux membres de la fédération Bed & Brussels. Si vous êtes déjà membre, connectez-vous sinon, inscrivez-vous en quelques clics seulement (plusieurs formules possibles).

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés